Ces dernières années avec une moyenne de plus de 530 morts par an au Sénégal, les accidents sur nos routes constituent un lourd fardeau tant sur les plans économique que social, selon l’ACT, le parti de l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye.