Les travailleurs de l’hôpital Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès sont à leur quatrième jour de grève. Ils assurent seulement les urgences.

Les médecins préviennent qu’ils ne lèveront pas le mot d’ordre de grève tant que leurs deux collègues ne seront pas remis à leur poste. Les médecins protestent contre l’affectation par la direction de deux de leurs camarades «sans motif» valable.