L’Usaid et la startup Jokkolabs ont décidé d’unir leur expérience pour aider les jeunes entrepreneurs sénégalais. C’est dans ce cadre que l’agence américaine de développement a initié un projet dont l’objectif est d’accroitre l’apport des jeunes dans la croissance économique, avec un focus sur l’agriculture au sens large.

«Dans le cadre du projet nous avons deux composants, dont celui j’ai la charge qui cherche à améliorer l’offre de formation professionnelle et technique et c’est dans ce cadre que nous sommes en train de tester des approches innovantes pour lier le système d’enseignement professionnel et technique avec le secteur privé. D’ailleurs, c’est  ce qui nous a amené à collaborer avec Jokkolabs dans le cadre des vendredis de l’entrepreneur », explique Yaye Kor Ndione, directrice adjointe du projet Jeunesse en agriculture de l’Usaid.

«On va mettre les jeunes ensemble parce qu’ils ont beaucoup d’énergie. Ils ont besoin juste d’être mis en avant et d’avoir les informations nécessaires. C’est dans ce cadre que nous avons organisé cet atelier de réseautage pour les permettre de collaborer avec le secteur privé et d’échanger avec d’autres jeunes pour partager leurs expériences. Cela va agrandir leur réseau et booster ainsi leurs activités, notamment l’entreprenariat. Cette mise en relation peut être un effet catalyseur pour eux pour qu’ils puisent avoir les bons contacts et les réseaux », poursuit-elle.

Jokkolabs est un espace international d’innovation pour les entrepreneurs pour booster leurs activités, souligne Ndèye Yandé Thiam, manager de la startup.