Par Amadou DIALLO

Nous sommes allés à une élection où le Président Macky Sall a été élu et très bien élu. Les observateurs internationaux et les sénégalais de bonne foi ont tous compris que les citoyens ont renouvelé leur confiance au Président Macky Sall. Il aurait pu amorcer avec sa propre coalition le PSE 2. Mais voulant faire un bond qualitatif, il a décidé d’adopter une approche participative qui est au-dessus de toute contingence politique, en appelant à un dialogue national le soir de sa brillante victoire.

En apaisant la situation politique avec sa main tendue au Président Abdoulaye Wade, la libération de Khalifa Sall et la libération d’autres personnalités comme le journaliste Adama Gaye, l’activiste Guy Marius Sagna, Le Président Macky Sall marque une fois de plus sa ferme volonté d’orienter toutes les énergies positives vers la construction d’un Sénégal émergent.  Je renouvelle mes vives félicitations au Président Macky Sall pour son attachement à la paix et à la concorde nationale.

Par ailleurs, merci pour la confiance accordée à la jeunesse de notre parti. Jeunesse à laquelle, j’invite davantage, à n’avoir comme repère et comme référence que le Président Macky Sall. Il vient de démontrer encore une fois de plus, sa confiance et son amour à l’endroit de cette jeunesse qui n’a de patron que le Président Macky Sall. La meilleure manière de rendre la pièce de sa monnaie au Président, est de réussir de manière qualitative les missions qui leur ont été confiées.

Le Président Sall est dans une logique d’inscrire le Sénégal parmi les pays les mieux lotis dans le développement. Il a réussi à démontrer son leadership africain voir même mondial. Sa voix compte et ses propositions pèsent.

Le Président Macky Sall a résolument inscrit son deuxième mandat dans une optique inédite et Ziguinchor n’est pas en reste. Nous autres, jeunes de Ziguinchor, au-delà de toute contingence politique, nous devons continuer à croire en l’homme et l’accompagner. N’a-t-il pas durant son premier mandat, assurer :

  • La continuité territoriale avec la construction du pont de la Gambie,
  • Le draguage du fleuve Casamance accompagné par la mutation du port de Ziguinchor, permettant aujourd’hui de transporter toute la production d’anacarde (35000 tonnes) de la région par voie maritime,
  • La construction du terminal pétrolier d’une capacité de 16000 tonnes,
  • L’acquisition des bateaux Aguéne et Diambogne, réduisant de 50% le prix du transport maritime Dakar-Ziguinchor,
  • La construction de la RN6, la réhabilitation de la RN4, réhabilitation de l’ensemble de la voirie du centre-ville de Ziguinchor avec le promoville,
  • La première phase du projet d’assainissement de la ville de Ziguinchor permettant de toucher 20000 personnes,
  • La réhabilitation des aéroports secondaires Ziguinchor et Cap-Skiring qui a permis de redynamiser le secteur touristique,
  • L’érection de la région comme Zone touristique d’intérêt nationale exonérant les entreprises du secteur touristiques de taxes pendant 10ans, accompagné du crédit hôtelier de 5 milliards FCFA pour la mise à niveau des infrastructures hôtelières,
  • L’extension de la centrale électrique de Boutoute (20 MW),
  • La réhabilitation du stade Aline Sitoé Diatta de Ziguinchor,
  • Le lancement de la déserte de Air Sénégal pour Ziguinchor,
  • L’ouverture de l’hôpital de la paix de Ziguinchor,
  • Les financements octroyés par le FONGIP (2,4 milliards FCFA), la DER (1 milliards FCFA), le BMN (programme spécial Casamance pour 85 PMEs),
  • 27 000 bourses de sécurité familiale octroyés pour Ziguinchor,
  • Etc…

Mieux encore conscient que Ziguinchor joue un rôle prépondérant dans l’émergence du Sénégal, car Ziguinchor abrite un des pôles de développement les plus prometteur de notre pays, il est dans l’optique de :

  • Accélérer la phase 2 du PUDC (plus de 100 milliards de FCFA) qui consiste à désenclaver de l’intérieur la Casamance et en particulier Ziguinchor par la construction de pistes rurales, l’électrification de villages et la construction de forages…
  • Démarrer la mise en place de l’Agropole Sud (20 milliards FCFA déjà mobilisés) à Adéane afin que la Casamance et en particulier Ziguinchor rentre dans une nouvelle aire d’industrialisation,
  • Réhabiliter le barrage d’Affiniam pour redynamiser la production rizicole de la région,
  • Réhabiliter le marché de Tiléne,
  • Construire le 2ième pont de Ziguinchor pour améliorer le cadre de vie,
  • Exécuter le PACASEN, projet financé par la BOAD, d’une enveloppe de 5 milliards de FCFA, destiné à la commune de Ziguinchor,
  • Doter de lampadaires solaires tous les départements de Ziguinchor, inclus dans le projet d’éclairage urbain des 50 000 lampadaires,
  • Mettre à niveau l’Université Assane Seck de Ziguinchor et construire des écoles de formation professionnelles notamment à Bignona,

Au regard de tout cela, penserez-vous pas qu’il est grand temps, que tous les partis, que toutes les forces harmonisent leurs positions pour accueillir les grandes opportunités du Sénégal émergent car Ziguinchor doit jouer un grand rôle et le Président Macky Sall le sait et le veut. Nous serons ses sentinelles qui seront à ses cotés pour ouvrir la voix et conscientiser ces forces juvéniles, pour qu’il puisse réussir sa grande mission.

Aux ziguinchorois, à Benno Bokk Yaakar et aux forces vives de la région naturelle de la Casamance, se mobilisaient autour des projets du Président Macky Sall, c’est donner un autre souffle à cette belle région, qui bien des années, a connu une accalmie que nous saluons et encourageons grâce aux efforts consentis par l’Etat du Sénégal. Nous ne nous lasserons jamais de continuer à mobiliser Ziguinchor et surtout sa jeunesse et ses femmes pour accompagner le Président Macky Sall. Monsieur le Président, je ne sais pas où mais ici à Ziguinchor, la jeunesse est en alerte et n’attend que vos consignes pour être le prolongement de votre vision.

Responsale Politique APR Ziguinchor, Ex Conseiller Technique du Président

Directeur du Pôle Traitement et Système d’Informations du FONGIP

Email : amad.diallo@gmail.com