La crise alimentaire menace  exactement 151 413 personnes, selon la direction à la sécurité alimentaire. Les zones les plus touchées sont celles de Matam, Podor, Ranérou,  Ferlo, la région sud-est comme Tambacounda et Kidira le centre du pays, notamment Koungheul.

Cette crise alimentaire intervient alors que les premières pluies n’interviendront dans ces zones que dans trois mois au minimum. Cette crise est liée à la mauvaise récolte de ces dernières. Ainsi, cette annonce rattrape le pouvoir puisque le ministre de l’Agriculture sortant Pape Abdoulaye Seck n’avait jamais cessé de dire que le Sénégal a atteint l’autosuffisance alimentaire avec des productions records.