Les scores de Macky Sall chez les quatre groupes : « femmes », « nord du pays », « plus de 50 ans » et « sans éducation formelle » dépassent d’au moins 5 points son taux au niveau national. En revanche, dans toutes les catégories, « Homme », « 18-34 ans », « Régions de Dakar-Thiès », « BAC+ », ses intentions de vote sont inférieures d’au moins 5 points à son score national. Il réalise son plus mauvais taux dans le groupe BAC+ avec un niveau continuellement en baisse et qui atteint au soir de l’élection un écart négatif de 26 points avec son score national. Sur toute la période, la polarisation des sympathisants de Macky Sall s’accentue. En effet, il réalise continuellement des progrès relativement à son score national dans ses groupes captifs et déclinent dans ses groupes hostiles, selon une étude menée par Moubarack Lo, Moussa Diaw et Amamay Sy. 

«Les groupes hostiles de Macky Sall sont presque parfaitement les catégories captives de Ousmane Sonko. En effet, à partir de janvier 2019, il surperforme son niveau national d’au moins 5 points dans le groupe, « 18-34 ans », et d’au moins 10 points dans les trois catégories, « 18-34 ans », « ayant débuté un cycle secondaire » ; « zone Sud ». En revanche, il réalise ses plus mauvaises performances dans les catégories captives de Macky Sall « 50 ans et plus », « aucune éducation formelle », « zones Nord Centre et Est », « Femme ».il améliore à l’image de Macky Sall continuellement ses scores dans les groupes où il est déjà très haut par rapport à son niveau national », conclut cette étude.